Interview de Green Hypnotic pour DIllMATIC

387526_10151331649236305_1109155002_n

Un peu avant le début du Festival Hip Hop de Montréal, nous avons eu le plaisir d’interviewer un des fers de lance de la scène rap de Montréal, le Emcee Green Hypnotic. Nous vous avions parlé de son dernier projet INC.O.A.S.T.NITO entièrement produit par sa clique de potes prodos et qui marquait le renouveau du Mc arrivé à maturité.
Pour ceux qui l’ont manqué, retrouvez le post Ici.

Green s’est donc livré au jeu des questions pour nous, et on espère que ce petit insight vous aidera à mieux comprendre le personnage et sa musique.


Enjoy !!!

Peux tu te présenter pour nos lecteurs qui ne te connaissent pas ?

Je me présente green hypnotic, rappeur ingé-son, je représente le Coast Life, Alaiz Crew, Montréal,Québec, laval, ou rien !

Tu peux nous expliquer ton pseudo ? Pourquoi Green Hypnotic ?

C’est un ami à l’école qui, parce que je portais tout le temps du vert et que je faisais juste du beatbox m’a surnommé comme ça. Au début il me surnommait Green Kid, mais une fois que j’ai eu un peu mon concept dans la tête j’ai changé en Green Hypnotic.

Sur ton bandcamp tu parles de la vidéo « Death of Green hypnotic », pourquoi as tu senti le besoin de tuer le personnage et qu’est-ce qui reste de lui aujourd’hui ?

Bonne question, et bien le projet initial s’appelait « The Green Week ». Il s’agissait d’un Green encore en développement dans le sens où à cette époque j’étudiais plus le rap des débuts, je me cherchais encore, je n’avais pas encore mon son. Avec mon équipe nous voulions montrer une originalité, un développement. Selon moi la meilleure manière de recréer quelque chose c’est de commencer par la détruire. D’ailleurs quand j’ai fait Death of Green, je pensais arrêter le rap, j’étais dans une sorte de dépression et c’est High Klass qui m’a motivé à continuer.

High Klassified ou Chibi qui apparaît dans ta dernière vidéo et toi avez l’air d’être tous très proches ?

Effectivement on a grandi et commencé ensembles, j’allais au secondaire avec Chibi,on a commencé a rapper nous avions 16 ans, HK faisait pas encore de la musique, il a commencé 2-3 ans après que nous ayons terminé le secondaire. On voulait que chaque personne fasse quelque chose dans la team et vu que la production l’intéressait je lui ai montré la base. En moins d’un an il maitrisait tout, it was only right qu’on le mette dans la team, aujourd’hui tout le monde connait HK.

Et qu’est ce qu’il te reste donc de ce personnage aujourd’hui ?

Disons que la personnalité est la même, mais il y a la confiance en plus. Le work ethic et le grind est plus heavy maintenant. Oui vraiment je dirai que c’est la core personnalité qui est toujours présente, je faisais du rap pour être cool, mais l’assurance qui m’est venue à transformé ça en passion.

Comment est ce que le fait de rejoindre le Alaiz Crew a « impacté » ta carrière ?

En fait je suis un membre fondateur de Alaiz. C’est Colin Mussoni qui a vraiment eu l’idée de rassembler plusieurs artistes de différents genres ou spécialités dans un seul collectif. Au début j’étais contre, mais sa vision était tellement forte et bien construite que j’ai finis par être séduit. Moi HK, Chibi et Colin ainsi que J.u.D sommes vraiment les membres fondateurs du Alaiz crew.

Comment ça a impacté ma carrière ? Well un impact énorme, ça a diversifié mon audience ! Colin c’est quelqu’un qui a une facilité déconcertante à communiquer avec les gens. Je faisais déjà des vidéos, j’avais déjà mes producers, mais il me fallait trouver un moyen de le présenter à tout montréal. Professionnellement aussi ça a augmenté mon rayonnement, j’ai rencontré plus de beatmakers, plus de Emcees, plus de personnes avec qui je partage la même passion.

On à parlé de l’impact du Alaiz Crew dans ta carrière, mais j’aimerai aussi savoir comment tu travailles ? Ton processus créatif, ta « praxis » ?

Alors je suis un gars qui écrit partout ! Dès que j’ai un moment je le fais, je n’aime pas écrire en studio, j ai besoin d’être dans ma zone de confort pour écrire. Je n’ai pas une technique particulière, j’y vais vraiment avec le coeur, l’intuition etc. Si j’écris c’est que je suis vraiment dans ma zone. Pour le process en tant que tel, je commence toujours d’abord par chercher le refrein. J’ai toujours fonctionné comme ça. Avant j’avais beaucoup de misère avec mes hooks vu que je viens du freestyle. Je pouvais faire 34 bars et c’est terminé, j’ai dû vraiment bosser mes hooks. La chance que j’ai c’est que j’ai écouté de tout, le mainstream et le underground, donc je sais comment faire kiffer les hip hop heads ou alors les amateurs de chansons plus festives.

Chaque ville à sa propre identité musicale, quelle est l’identité musicale de montreal ?

Je pense que c est un mélange de tout. L’impact des beatmakers de Alaiz fait que, maintenant on peut mélanger des sons électro dans un beat un peu plus Trap. Je pense que c’est une sorte de hip hop expérimental. Certains appellent ça le Piu Piu mais je pense qu’il faut encore attendre un certain temps avant de le considérer réellement comme un sub genre du hip hop. Par exemple High Klass fait du trap, mais c’est down tempo so certains appellent ça le Thrill ou le space Trap, ou encore tu as Da-P dont les prods peuvent être super arrogantes comme vraiment mélodieuses. C’est vraiment un Blend de tout, mais définitivement ce sont les beatmakers de Alaiz qui donnent vraiment à Montréal une identité musicale unique, en marge de l’héritage du rap boom bam ou de l’école de New York.

Qu’est ce qui manque à montréal pour être perçue à l’extérieur comme une vraie capitale du hip hop ?

On dirait que les médias veulent pas, ils ont peur. J’ai l’impression qu’ils sont incapable de voir de la positivité là-dedans. Pourtant avec le mouvement Piu Piu on prouve qu’on est capable de faire des events ou il y a de l’alcool sans la moindre violence ou chicane et ça since DAY ONE. Je pense qu’ils veulent pas promote ça tant qu’ils n’ont pas de preuves d’asbence de négativité. Par contre je pense que le mouvement Piu Piu est ce qui va ouvrir la porte à Montréal, ça à beau être dangeureux pour les médias, ça prend énormément et rapidement de l’ampleur so, wait and see.

Quel est d’après toi l’impact de la loi 101 dans la communauté hip hop du quebec et mtl, penses tu que c’est à cause de cette loi qu’on a tant de beatmaker et si peu de rappers ? Est ce un frein pour un Emcee anglophone ?

Je pense oui que c’est un frein, et oui je pense que c’est pour ça que les beatmakers ont plus d’impact que les rappers. Par contre c’est un problème pour tous les rappers anglophones. A cause de ça on doit viser et se mettre en concurrence avec les marchés US et EU. Par contre quand t’es indi c’est pas vraiment la même chose, c’est plus à toi de faire ta propre promo, ou de grind. C’est pas un problème pour moi car j’ai une actualité, mais un rappeur plus lyrical et moins catchy s’exprimant en anglais, la loi 101 EST un inconvéniant pour lui.

On va essayer de recentrer les choses un peu plus sur toi, peux tu me citer 5 influences à toi ?

Wiz Khalifa car sa musique est très diverse, même lorsqu’il parle des mêmes sujets sa musicalité n’est pas pareille.

Curren$y beaucoup au niveau du Work Ethic, son business model est juste malade, le fait d’être à l’aise avec soi-même aussi.

En troisième je dirai Kendrick Lamar, avec lui j’ai compris que peu importe qui tu es tu dois expliquer ton vécu, le story telling au dela de l’ego trip. Lui aussi m’a fait comprendre que c est ok de rester soi-même.

Asap Rocky lui m’a fait comprendre que malgrès les meilleurs skills, il faut apprendre à travailler son image, aussi essayer d’être versatil de ce côté la. Ne jamais avoir un style commun

Drake, il m a fait comprendre que quand tu sais ce que tu veux et ce que tu fais, les gens n’ont pas d’autres choix que de l’accepter. Drake maitrise à 100% la balance entre RnB et rap et les gens adhèrent complètement, pas parce qu’il est plus beau qu’un autre, mais parce qu’il est constant !

Quels sont les Emcees que tu trouve hot en ce moment et ce que tu trouve not ?

Yo tu vas me mettre dans le trouble la (rire). Hum je te dirai Liam et ST avec qui j’ai travaillé pour mon projet, et j’ai bossé avec les deux dans leurs projets. Vraiment les gars d’Alaiz, sérieux à montréal, ce sont vraiment des gars avec qui j’adore travailler. Tu veux un beat trashy, mystérieux, tu vas checker HK ou Da-P, tu veux un truc un peu plus Jazzy, tu vas checker Mad, yo les mecs d’Alaiz sont balaises !

Dans les nots je ne veux pas donner de nom, mais je trouve qu’il y a beaucoup d’artistes à montréal qui ont un exposure mais qui ne le mérite pas spécialement, d’autres travaillent super fort mais n’ont pas ce crédit la En même temps je peux pas trop cracher dans la soupe car moi-même je suis blessed. Mais je peux te dire ceci, je suis pas un gars de la controverse mais il y a beaucoup de « nots ».

Qu’est ce qu’on peut attendre GH pour cette année ?

Alors beaucoup de choses, Da-P et moi bossons sur un nouveau projet. Avec HK nous aimons innover so je pense que cette fois-ci on risque d’aller explorer un peu du côté des jeux videos. D’ailleurs beaucoup de Gamers deviennent beatmakers ici. Le son des jeux videos influence beaucoup la musique urbaine en ce moment. J’ai déjà le titre du projet mais je ne veux pas le dévoiler trop rapidement. On travaille aussi sur une tournée locale dont montréal sera la dernière date cet été lors du Kingdom Tour.

Un Ep aussi pour vous ! Cela fait longtemps que les « hip hop heads » n’ont pas eu de track un peu boom bap, so je boss dessus stay tuned !

Qui a produit Thoughts, ton interlude ?

Yo Liam m’a posé la même question et continu tous les jours d’ailleurs. C’est quelqu’un de connu mais il ne veut pas que je dise son nom. C’est un artiste us indépendant aussi. Pourquoi c’est ta track préférée ?

Well elle est clairement dans mon top 5 de l’album oui.

Ah oui ? Elle avait aussi été utilisé par The Roots et la petite histoire c’est qu’après une conversation très profonde avec mon oncle,j’étais inspiré pour écrire quelque chose de personnel et de profond.

Qu’est ce qu’il y a dans le lecteur mp3 de Prince ?

Hum en ce moment je suis très influencé par la pop des 90’s, Madonna, kylie minogue, j’écoute beaucoup de dance des années 90. Ca m’influence beaucoup, je me rappelle dans le temps j’allais sneak dans la chambre de mon oncle pour écouter ses cassettes. Sinon il y a quoi d’autre ? Hum de la pop aussi, je trouve qu’il y a une richesse dans la pop et la dance des années 90 qui est sous exploité aujourd’hui pourtant c’est une mine d’or. Oui l’album de Nelly Furtado et Timbaland par exemple m’influence beaucoup en ce moment. J’ai beaucoup de Funk aussi, c est vraiment quelque chose qui ne quittera jamais mon ipod, Shoutout à Dr Mad aussi qui est dans sa phase Funk aussi, pour l’été ça va nous réchauffer un peu la !

Avec qui est ce que tu aimerais travailler dans la scène canadienne ou européenne (française) ?

Je vais pas te mentir en France je suis très fan de Soprano. Je suis pas un gros consommateur de rap français, mais plus jeune un pote m’a fait écouter la Colombe, puis les Psy4 de la rime, mais mon préféré c’est définitivement « Hocus Pocus ». Mais y a ce nouvel artiste la, Kariss, qui fait du trap français, c est pas mauvais man, je suis très down avec ça !

Petite tradition maintenant pour DIllMATIC, les questions façon Bernard Pivot:

Ton mot préféré ?

Constant ouais c est mon mot préféré en ce moment

Le mot que tu déteste ?

(rire) vraiment de bonnes questions, je vais aller avec arrogance !

Quelle est ta drogue favorite ?

L’argent ouais définitivement ma drogue préférée

Quel est le bruit que tu préfère ?

En ce moment je dirai n’importe quel son qui sonne métallique, tu comprendras avec le nouveau projet qui va sortir

Le son ou le bruit que tu détèste ?

Le bruit blanc des téléviseurs ou le son des interférences en studio

Ton insulte, blasphème ou gros mot favoris ?

Sincèrement je pense que c’est fuck, sérieux ouais c’est mon préféré, c est celui qui sort le plus souvent en tout cas.

Quel métier n’aurai vraiment tu pas pu faire ?

C’est une question difficile mais je dirai être mascotte d’équipe de sport ou bosser dans un centre d’appel, je veux pas m’assoire toute la journée a prendre des appels, je l’ai fait, je recommencerai pas.

Quel est la plante,l’arbre ou l’animal dans lequel tu aimerais te réincarner ?

J’hésite entre un chat ou un chien, mais je vais aller avec un chat blanc himalayen, mais oui quelque chose de petit, un petit chat ou un petit chien.

Si tu venais à mourir demain et rencontrais dieu, que voudrais tu qu’il te dise ?

J’aimerai juste qu’il me dise, « come in, entre au paradis ! » pas besoin de me dire mes erreurs ou ce que j’ai bien fait, « just come » !

As tu quelque chose a dire à ceux qui comme toi veulent se lancer dans une carrière musicale ?

Believe in yourself, personne ne va le faire à ta place et prouve leur que ta vision est réalisable. That’s it !

L’interview qui m’aura plus donné l’impression d’être une conversation plutôt que réellement un échange « pro » a été un vrai plaisir.
Un plaisir de discuter avec un artiste conscient de son craft d’une part,et d’autre part dont la maturité le remplit d’assurance sans que cela flirte de trop avec vanité.
Vous l’avez compris Green Hypnotic est vraiment un artiste à suivre en 2013, non seulement parce que sa musique est excellente et diversifiée, mais aussi parce que vous pouvez encore vous permettre de vous offrir les tickets pour les shows du « petit » Prince. Prenez le train en marche.

Bow dow ! Year of The C.O.A.S.T !

Green Hypnotic Bandcamp.
Green Hypnotic on twitter.
Green Hypnotic on Facebook.

Comments
One Response to “Interview de Green Hypnotic pour DIllMATIC”
  1. Charly dit :

    très bonne interview

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :